B. Magliulo

S’orienter au lycée professionnel

Nous avons vu, dans l’article consacré à l’orientation après la classe de troisième (nous vous y renvoyons), à quoi correspond la voie professionnelle. Rappelons qu’en 2011, à l’issue de la classe de troisième, 28% des élèves ont été orientées vers la classe de seconde professionnelle. Il convient d’ajouter à ce chiffre les 6% qui ont opté pour une préparation à un CAP (certificat d’études professionnelles). Ainsi, chaque année, un peu plus d’un tiers des élèves de troisième se retrouvent en voie professionnelle.

1) Préparer un certificat d’aptitude professionnelle (CAP) :

Les CAP sont des diplômes professionnels très spécialisés, dont la finalité première est de conduire les diplômés à s’insérer sur le marché de l’emploi en tant que futurs ouvriers qualifiés, employés qualifiés, artisans … (sans pour autant interdire, mais pour une minorité, une éventuelle prolongation d’études). Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que les enseignements professionnels y sont largement dominants : ils représentent en moyenne un peu plus de 60% du temps global de formation, y compris 12 à 16 semaines de stages obligatoires (selon la spécialité choisie). Les enseignements généraux (variables selon la spécialité du CAP préparé) ne sont pas pour autant sacrifiés puisqu’ils représentent près de 40% en moyenne du volume global d’enseignement.

Il existe plus de 200 CAP, couvrant une vaste gamme de secteurs professionnels.

Après un parcours en deux ans, qui peut se dérouler sous statut scolaire ou par l’alternance (en signant auprès d’un employeur un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation), les candidats au diplôme doivent se confronter à des épreuves d’examen qui se déroulent en partie sous forme d’épreuves écrites terminales, en partie sous forme de contrôle en cours de formation.

Après le CAP, une large majorité des diplômés optent pour l’insertion professionnelle (75% en moyenne, très variable bien sur selon la spécialité du CAP). Les autres prolongent leurs études, en préparant soit une “mention complémentaire” en un an (par exemple : la mention complémentaire “employé barman” après un CAP restaurant), soit une “formation complémentaire d’initiative locale” en un an, soit un passage en première professionnelle en vue d’un baccalauréat professionnel (ce qui permet à certains élèves de préparer un bac pro en quatre ans, comme avant la réforme du lycée professionnel qui a supprimé la classe terminale BEP).

En 2010-2011, 110000 élèves préparaient en France un CAP sous statut scolaire, et 172000 faisaient de même dans le cadre d’un centre de formation d’apprentis (CFA).

2) Préparer un baccalauréat professionnel :

Après la classe de troisième, il est possible d’entrer en seconde professionnelle en vue d’y préparer en trois ans un baccalauréat professionnel. Comme les CAP, ce diplôme vise prioritairement à préparer à la meilleure insertion professionnelle possible, en tant que futurs ouvriers, employés, agents techniques, artisans…

Il existe un peu plus de 80 spécialités du baccalauréat professionnel, réparties entre quatre grands secteurs d’activité : agriculture, industrie, services, métiers d’art.

Il est possible d’accéder en première professionnelle après un CAP , mais la vérité nous oblige à préciser que c’est là chose relativement rare, et soumise à des conditions de sélection qui font que plus de 80% des candidats se voient refuser une telle prolongation d’études après un CAP. Si vous visez un tel objectif, il faudra avoir fait ses preuves à bon niveau durant les deux années de préparation du CAP. Dans ce cas, on ne peut évidemment demander son admission qu’en cycle bac pro de la même famille de métiers que celle du CAP.

Par rapport à la formation reçue en préparation d’un CAP, préparer un baccalauréat professionnel c’est élargir son champ de compétences, approfondir ses connaissances (professionnelles, technologiques, générales) … Voila pourquoi on a coutume de dire qu’un CAP prépare à un métier précis, alors qu’un bac professionnel vise plutôt une “famille de métiers”. Notez l’importance des stages obligatoires en milieu professionnel qui doivent durer de 16 à 18 semaines.

Bien entendu, comme pour les CAP, la préparation d’un bacalauréat professionnel peut se faire sous statut scolaire (en tant que lycéen), ou par l’alternance (sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation).

Quand à l’examen final, comme pour les CAP , il comporte des épreuves terminales écrites, et une part d’évaluation par contrôle en cours de formation.

En 2010-2011, près de 200000 élèves fréquentaient une classe de première ou terminale professionnelle, et 47000 faisaient de même dans le cadre d’un centre de formation d’apprentis.

4) Après le baccalauréat professionnel :

Une large majorité des diplômés (73% en 2011) s’insèrent sur le marché de l’emploi. Malgré une indéniable tendance à l’allongement de la durée des études (entre 1996 et 2010, la part des bacheliers professionnels qui décident de prolonger leurs études est passée de 18 % à 27 %), les bacheliers professionnels semblent continuer de privilégier l’insertion professionnelle, ce qui est logique compte tenu de la formation reçue durant leurs années lycée, mais aussi compte tenu des exigences de l’enseignement supérieur. Seuls des bacheliers professionnels solides et complets (y compris dans les enseignements généraux) sont invités à passer dans l’enseignement supérieur.

Il n’empêche : en 2011, 27% d’entre eux ont pu prolonger leurs études, et ce chiffre augmente d’année en année. Pour la plupart de ceux qui font ce choix, le secteur d’études supérieures qui les attire le plus (18% en 2011, soit les deux tiers de ceux qui poursuivent leurs études) est celui des brevets de technicien supérieur (BTS). Si on ajoute à ce chiffre ceux qui entrent en institut universitaire de technologie (IUT) , en premier cycle DCG (diplôme de comptabilité et gestion), dans une école professionnelle spécialisée, qui parviennent à se faire admettre dans une préparation à un diplôme des métiers d’art, une “mention complémentaire post bac pro”, une “formation complémentaire d’initiative locale”…, on observe que la grande majorité de ceux qui poursuivent leurs études le font dans des filères d’enseignement supérieur professionnel court (en deux ou trois ans après le bac pro), ce qui est très cohérent, d’autant que c’est dans ce secteur d’études supérieures qu’ils obtiennent leurs meilleurs taux de réussite.

Le problème, c’est que ces filières sont pour la plupart sélectives, et que les bacheliers professionnels y subissent une très sévère concurrence des bacheliers technologiques et même généraux, qui sont visiblement préférés par les jurys chargés de trier les candidats. Résultat : une forte proportion de bacheliers professionnels sont écartés, et n’ont d’autre recours, s’ils veulent absolument prolonger leurs études, que de s’inscrire … en première année de l’université (7% d’entre eux en 2010), où ils n’obtiennent que des résultats très médiocres (moins de 4% d’entre eux en moyenne atteignent la licence, et très rarement en trois ans pile).

C’est pourquoi nous considérons qu’il faut applaudir à une décision réglementaire relativement récente (décret N° 2007-540 du 11 avril 2007, paru au Journal Officiel du 12 avril 2007) qui parle à leur sujet, avec les bacheliers technologiques, de “public prioritaire”, et stipule que “l’admission des bacheliers professionnels (et technologiques) en section de technicien supérieur (STS) est de droit pour les élèves et apprentis qui obtiennent une mention très bien ou bien au baccalauréat professionnel”, à la condition toutefois que “le champ professionnel (du bac pro réussi) corresponde à celui de la STS demandée”. On ajoute qu’en cas de refus d’admission, un bachelier professionnel mention très bien ou bien dispose désormais d’un droit de recours : “le recteur peut, à la demande du candidat, prononcer son admission dans la section demandée ou dans une autre section du champ professionnel ou d’un champ professionnel voisin”. En d’autres termes, un bachelier professionnel mention très bien ou bien a désormais la garantie de trouver une place en STS, mais pas forcément dans le lycée de son choix, ni dans la spécialité de son choix. Il y a donc des limites à l’exercice de ce nouveau droit.

 Un texte semblable est venu compléter ce dispositif d’ouverture des études supérieures professionnelles courtes au profit des bacheliers professionnels candidats à l’admission en première année d’IUT , et parle même à leur sujet (avec les bacheliers technologiques cependant) de “candidats prioritaires”, mais force est de constater que les responsables des IUT se montrent beaucoup plus réservés que ceux des STS pour appliquer ces textes, et continuent d’avoir une nette “préférence” pour les bacheliers technologiques et généraux.

Si vous êtes désireux de nous adresser une question concernant un problème d’orientation en voie professionnelle, n’hésitez pas : nous y répondrons.

Bruno Magliulo

Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :

 – Le guide de l’orientation au lycée (de la troisième à l’après bac)

– Suis-je fait pour l’ apprentissage ou l’alternance ?

– Pour quelles études êtes-vous fait ?

– Pour quel métier êtes-vous fait ?

113 réponses to “S’orienter au lycée professionnel”

  1. marionle 19 Nov 2015 à 12:00

    Pour faire un BTS par l’alternance, on nous dit que c’est à nous de trouver l’employeur. Ma fille prépare un bac pro commerce et voudrait entrer en BTS NRC (négociation relation client). Et qu’Est-ce qui se passe si on ne trouve pas l’employeur ?

  2. B. Magliulole 19 Nov 2015 à 16:21

    Réponse à Marion

    Se former par l’alternance exige une inscription en établissement de type scolaire (un lycée pour un BTS par exemple) et un employeur formateur, acceptant de signer avec vous un contrat d’alternance (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation). Et c’est en effet à vous de trouver ce dernier, sachant que l’établissement scolaire peut vous aider (il dispose généralement d’un fichier d’adresses).

    Si vous ne trouvez pas l’employeur formateur, il faudra que vous basculiez sur le statut étudiant.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Apprentissage, alternance : bien choisir sa formation
    Par l’Internet : boutique.letudiant.fr

    Et, dans la collection “Pour les nuls” : “APB pour les nuls”
    Par l’Internet : Amazon, FNAC, etc.

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bruno Magliulo

  3. Beatricele 19 Nov 2015 à 19:34

    Est-il vrai qu’il y a un très gros échec des bacs professionnels en premier cycle licence ? Si c;’est vrai, comment l’expliquer ?

  4. B. Magliulole 20 Nov 2015 à 11:02

    Béatrice

    Oui, c’est hélas vrai ! Sur 100 bacheliers professionnels qui entrent en première année de licence, quatre seulement parviennent à se doter d’une licence, alors que c’est le cas de 20% des bacheliers technologiques et 64% des bacheliers généraux.

    Comment l’expliquer ? La raison principale est que les deux premières années de licences sont intégralement et uniquement composées d’enseignements généraux, pour lesquels les plus aptes sont normalement les bacheliers généraux. Voila pourquoi il est recommandé aux bacheliers professionnels désireux de prolonger leurs études de viser plutôt des formations professionnelles courtes (les BTS notamment, que les bacheliers professionnels réussissent à 55%), quitte, si cela se passe bien, à revenir en fac pour une troisième année en licence professionnelle, et éventuellement un deuxième cycle master. Mais vous avez le droit de penser que vous ferez partie de la toute petite minorité de bacheliers pros qui réussissent en fac !

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Bien choisir sa formation universitaires (avec ou sans APB) : à paraître en janvier 2016
    – Bien choisir son BTS ou DUT
    – Pour quelles études êtes-vous fait ?
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  5. Remyle 21 Nov 2015 à 9:25

    Mon fils est en deuxième année de CAP commerce. Il voudrait passer en bac pro commerce. Trois questions :
    1) Est-ce possible ?
    2) Si oui, est-ce pour entrer directement en terminale prof
    3) il est scolarisé dans un CFA qui ne propose pas ce bac pro. Est-ce que la décision dépend du lycée pro auquel nous allons nous adresser ou l’avis favorable de ses profs et tuteurs actuels suffit-il ?

  6. B. Magliulole 22 Nov 2015 à 8:55

    Réponse à Rémy

    1) oui c’est possible, mais pas automatiquement : il faudra un double avis favorable ( de l’établissement de départ et de celui qui peut l’accueillir)
    2) non ce ne sera pas pour entrer directement en terminale pro, mais en première pro
    3) voir réponse à la question 2

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – 100 questions/réponses pour bien s’orienter
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno magliulo

  7. lionelle 25 Nov 2015 à 16:43

    J’ai lu la question de Rémy et votre réponse.

    je souhaite juste témoigner qu’une telle orientation est en effet possible (mon fils en a bénéficié), mais que la réussite en filière bac pro est loin d’être assurée. Pour un élève venant de seconde année de CAP, le choc est lourd. Mon fils a mis trois ans pour parvenir à se doter du bac pro. Il a échoué son bac une première fois, et a dû redoubler

  8. B. Magliulole 26 Nov 2015 à 17:48

    Réponse à Lionel

    Merci pour ce témoignage très éclairant

    Bruno Magliulo

  9. maurianele 01 Dec 2015 à 11:39

    Ma fille prépare un bac pro esthétique-cosmétique-parfumerie. Elle est en terminale et voudrait ensuite passer en BTS esthétique-cosmétique.

    on lui a dit que pour les bacheliers professionnels, l’accès en BTS est automatique.

    Est-ce vrai ?

  10. B. Magliulole 01 Dec 2015 à 12:48

    Réponse à Mauriane

    Les classes préparatoires aux BTS ne sont JAMAIS d’accès automatique : il y a toujours une procédure de sélection (sur dossier) a l’entrée. Ma si il est vrai que les responsables d’établissements sont incités à réserver un certain nombre de places à des élèves issus de bac pro. Cela n’empêche nullement l’existence d’une procédure de sélection

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Bien choisir son BTS ou DUT
    – Les metiers de l’esthétique et de la beauté
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  11. marcole 03 Dec 2015 à 9:49

    Mon fils est en première pro comptabilité et voudrai, dans un an, entrer en BTS comptabilité. Son prof principal lui a dit que ce serait très difficile car on y préfèrerait les bacheliers technologiques STMG.

    Est-ce vrai ?

  12. Dimitrile 03 Dec 2015 à 22:10

    Bonjour voila j’ai un gros problème je désire me réorienter en voix professionnel en seconde pro car je suis actuellement en 1ere ES mais c’est impossible car en 1ere ES j’ai une trop bonne moyenne d’après le lycée ou je veux aller. je me demander si ils avaient droit de refuser ma décision car c’est vraiment n’importe quoi !!!
    Moi j’ai envie de faire le métier qui me plaît mais je ne peut y accéder j’aimerais avoir une explication à se problème merci
    Cordialement Dimitri.D

  13. lilile 04 Dec 2015 à 23:16

    bonjour, je suis actuellement en 2nd pro SPVL dans un lycée qui est situer a Argenteuil. Mais le lycée est trop loin de chez moi environ a 1h30 de route malgres que j’habite dans le 95 aussi. Es possible de changer de lycée en cour d’anné? et qui ne fait pas partie de mon académie même si il est plus près de chez moi?

  14. B. Magliulole 05 Dec 2015 à 7:28

    Réponse à Lili

    En cours d’année c’et plus difficile qu’avant la rentrée car vous aurez plus de mal à trouver un autre lycée disposant de places vacantes. Mais rien ne vous interdit d’essayer. Sachez que ce n’est pas en vous adressant directement aux responsables d’un autre lycée que vous y parviendrez : la demande doit être adressée au services compétents de votre rectorat à Versailles. Pour faciliter une prise de décision favorable, rapprochez vous quand même des responsables du lycée que vous souhaitez rejoindre afin de savoir qu’ils ont encore des places disponibles.

    Il est possible que les services rectoraux cherchent d’abord à voir s’il n’est pas possible de vous muter vers un autre lycée pro avec filière SPVL, plus proche de votre domicile, mais situé dans la même académie de Versailles.

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  15. B. Magliulole 05 Dec 2015 à 7:39

    Réponse à Dimitri

    A cette date cela va être très difficile car les cours ont commencé depuis près de trois mois en seconde professionnelle , avec en plus les périodes de stages en milieu professionnel que vous n’avez pas effectués … En outre, il aurait été plus facile de vous réorienter vers la voie professionnelle en cours ou fin de seconde générale et technologique, alors que là vous êtes deux années plus loin que la troisième, et qu’un retour en arrière en seconde vous ferez régresser de deux ans si on attend la fin de votre année de première. Bref : la greffe risque d’être jugée très difficile.

    Ce que je ne comprend pas c’est lorsque vous écrivez qu’on vous aurait refusé l’orientation vers une seconde pro au prétexte que votre bilan scolaire aurait alors été trop bon pour cela. Cela parait difficilement acceptable. Toujours est-il que c’est fait et que vous avez désormais trois possibilités :

    1) Tenter le coup dès à présent, avec peu de chances d’avoir satisfaction (il faut pour cela vous adresser aux services compétents du rectorat de votre académie)
    2) Aller au bout de votre bac ES et attaquer des enseignements professionnels dans le supérieur (en BTS, IUT, écoles diverses …)
    3) Négocier votre passage en première technologique STMG (c’est plus proche du professionnel), en fin de première ES

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Que faire avec un bac ES ?
    – Que faire avec un bac technologique ?
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  16. B. Magliulole 05 Dec 2015 à 8:01

    Réponse à Marco

    Ce qu’a dit le prof principal est faux : les bacheliers professionnels peuvent absolument demander leur admission en BTS. cela ne veut pas dire qu’ils y seront automatiquement admis car il y a sélection à l’entrée (sur dossier), mais il y a de plus en plus de bacheliers pros en BTS. Il y a bien sur aussi des bacheliers technologiques, et même certains bacheliers généraux

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Bien choisir son BTS ou DUT
    – Les métiers de la comptabilité et de l’expertise comptable
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  17. louisale 07 Dec 2015 à 12:54

    Comment faire pour passer d’un bac pro esthétique et coiffure à un BTS commerce (type MUC ou NRC) ?

  18. B. Magliulole 09 Dec 2015 à 9:16

    Réponse à Louisa

    Il faut pour cela se porter candidat. Notez cepednant que comme tout BTS, les deux que vous citez sont sélectifs (sur dossier et lettre de motivation). S’agissant d’une candidate venant d’un bac pro esthétique, il faudra que dans sa lettre de motivation, votre fille explique clairement et synthétiquement ses motivations car ils ‘agit d’une véritable réorientation.

    Pour en savoir plus, dans la colelction l’Etudiant :
    – Bien choisir son BTS ou DUT
    – Pour quelles études êtes-vous fait ? (pour préparer votre argumentaire)
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    n’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    bruno Magliulo

  19. Jamelle 09 Dec 2015 à 21:47

    Quelle différence entre un BTS commercial et un DUT commercial. Y en a t il un qui est préférable pour pouvoir viser ensuite une école de commerce ?

  20. B. Magliulole 10 Dec 2015 à 14:56

    Réponse à Jamel

    La différence essentielle tient à deux choses : 1) les DUT sont plus “généralistes” (polyvalents) que les BTS; 2) les DUT se préparent dans des établissements universitaires (les IUT), alors que le BTS se prépare principalement en lycée.

    Pour une éventuelle poursuite d’études, vous devriez privilégier soit le DUT techniques de commercialisation, soit celui de “gestion des entreprises et des administrations (GEA), ou encore le BTS commerce international

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Bien choisir son BTS ou DUT
    – Le guide des admissions parallèles en école de commerce
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  21. renéle 14 Dec 2015 à 12:08

    Comment augmenter ses chances d’être admis en IUT. Le prof porincipal de la classe de mon fils lui conseille de ne pas demander que l’IUT de Paris, et de ne pas hésiter à faire candidature en province. C’est possible ?

  22. B. Magliulole 15 Dec 2015 à 8:27

    Réponse à René

    Le professeur principal a raison. Comme toutes les filières sélectives, les IUT ne sont pas “sectorisés”. Vous avez donc parfaitement le droit de vous porter candidat pour une admission en IUT de province. Or, du fait de la différence de pression démographique, il est évidemment beaucoup plus facile de parvenir à se faire admettre à l’IUT de Montluçon (par exemple) qu’à celui de Paris ! Or, à son issue, il est délivré le même diplôme d’Etat .

    De plus, sur APB vous pouvez en demander jusqu’à douze, à classer par ordre de préférence.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Bien choisir son BTS ou DUT
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    Et, dans la collection “pour les nuls” : ” APB pour les nuls”

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  23. Maxle 16 Dec 2015 à 12:00

    Mon fils en en deuxième année de CAP et voudrait rejoindre un bac pro commerce. Comment cela se passe-t-il ? En particulier : à qui faut-il le demander ? Qui décide ? Et si c’est accordé, Est-ce pour la terminale pro directement ?

  24. B. Magliulole 16 Dec 2015 à 17:00

    Réponse à Max

    C’est envisageable, mais la réponse ne sera pas forcément positive.

    Il faut commencer par en parler avec votre professeur principal qui soumettra votre demande à l’avis du conseil de classe. Le dossier de demande doit vous être fourni par votre établissement. Il faudra en outre le feu vert d’un lycée professionnel offrant une préparation au bac pro commerce. Et si vous obtenez ce double avis favorable, vous entrerez en première professionnelle, et non directement en terminale.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – 100 questions/réponses pour bien s’orienter
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  25. mimilele 24 Dec 2015 à 10:25

    Je veux faire un bac pro restauration mais on me dit que c’est sélectif. Est-ce que ca veut dire qu’il y a un concours ? De plus, j’habite une ville (Bergerac) où ce bac n’est proposé par aucun lycée professionnel. Où puis-je trouver les adresses ? Avec internat de préférence.

  26. B. Magliulole 24 Dec 2015 à 10:58

    Réponse à Mimile

    Il existe à Bergerac un CIO (centre d’information et d’orientation), dans lequel vous trouverez toutes les informations que vous recherchez. Vous pouvez aussi faire une telle recherche d’adresses sur l’Internet

    Quand à la filière pro restauration, je vous confirme qu’elle est sélectives (il y a plus de candidats que de places … sauf cas particulier), mais cela ne se fait pas sur concours. Il vous faudra en premier lieu obtenir un avis favorable de votre conseil de classe, mais aussi du lycée professionnel demandé. Cela se fait sur dossier. Vos notes et appréciations vont beaucoup compter, de même que le résultat au brevet. Sachez que vous avez fortement intérêt à faire d’ici avril un stage (même de courte durée) en milieu professionnel (restaurant individuel ou collectif).

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Pour quelles études tes-vous fait ? (pour bien vous préparer à l’entretien et/ou la lettre de motivation que l’on va vous demander)
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  27. B. Magliulole 24 Dec 2015 à 10:59

    Nouvelle réponse à Mimile

    Je vous ai déjà repondu

    B. Magliulo

  28. Lucle 26 Dec 2015 à 12:08

    Est-ce qu’on peut passer de CAP à terminale pro ? Si oui, qui le décide et à qui faut-il le demander ?

  29. Maxle 26 Dec 2015 à 12:13

    Est-il vrai qu’après un bac pro on est prioritaire pour entrer en BTS ?

  30. B. Magliulole 26 Dec 2015 à 19:45

    Réponse à Luc

    De deuxième année de CAP directement en terminale pro, c’est non ! Par contre, il est possible de demander son admission en première pro, mais à la condition que ce soit pour le même secteur professionnel.

    Cela commence par un échange avec votre professeur principal, puis un avis de votre conseil de classe, et enfin, une décision finale qui appartient aux services rectoraux.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – 100 questions/réponses pour bien s’orienter
    – Pour quelles études êtes-vous fait ?
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  31. B. Magliulole 27 Dec 2015 à 8:36

    Réponse à Max

    Il ne s’agit pas vraiment d’une priorité qui permettrait à ces bacheliers professionnels d’entrer automatiquement en première année d’un cycle BTS, mais d’une sorte de quota de places -variable d’un lieu à un autre – qui permettra d’en accueillir plus qu’auparavant.

    Pourquoi cela ? Parce que la politique officielle du Ministère de l’Education Nantionale est d’inciter un plus grand nombre de ces bacheliers à prolonger leurs etudes dans le supérieur, et que le secteur des BTS est celui dans lequel ils réussissent le mieux.

    Mais attention : l’admission en filiere BTS est et reste sélective (sur dossier ) pour tous les candidats

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Bien choisir son BTS ou son DUT
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  32. marionle 28 Dec 2015 à 12:00

    Ma fille veut passer d’un CAP coiffure à un bac pro esthétique. Comment cela se passe-t-il ?

  33. B. Magliulole 29 Dec 2015 à 8:34

    Réponse à Marion

    Il faut commencer par informer le professeur principal de la classe de votre fille de ce projet et en discuter avec lui. Si elle confirme ce souhait (ce sera à vous de l’exprimer par écrit sur la fiche navette à présenter au conseil de classe du deuxième trimestre pour recueillir un premier avis provisoire), il vous faudra le demander officiellement sur la fiche navette du dernier conseil de classe qui examinera cette demande et exprimera un avis.

    Si cet avis est défavorable, cela n’ira pas plus loin. S’il est favorabl, le dossier de candidature de votre fille passera devant une commission académique qui donnera un avis (favorable ou défavorable), et s’il est favorablé, se chargera de l’affecter vers un lycée professionnel ou un CFA.

    Vous l’aurez compris : l’accès des élèves issus de CAP en classe de première professionnelle n’est pas automatique. Il faudra un bon dossier scolaire sur le parcours première et deuxième année de CAP, avoir réussi le CAP bien sûr, et reçu un avis favorable du conseil de classe et de la commission académique.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Parents d’élèves : vos droitS
    Par l’IntErnet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  34. olympele 31 Dec 2015 à 11:01

    Quelle différence entre un contrat d’apprentissage et un contrat de professionnalisation ?

  35. alainle 02 Jan 2016 à 12:19

    Est-il vrai que désormais, les bacheliers professionnels sont prioritaires pour entrer en BTS ? Est-ce que cela veut dire qu’on peut y entrer automatiquement ?

  36. B. Magliulole 02 Jan 2016 à 12:42

    Réponse à Olympe

    Il existe en effet deux contrat de formation par l’alternance : celui dit “d’apprentissage” et celui “de professionnalisation”.

    Quel que soit celui de ces deux contrats que vous choisirez, ils comportent tous deux obligatoirement trois signatures : celle du jeune, d’un organisme de formation et d’un employeur. Voila pour les points communs. Quand aux différences :
    – le contrat d’apprentissage est réservé aux jeunes de 16 à 25 ans. Celui de professionnalisation peut aller au delà de 25 ans pour les demandeurs d’emploi
    – le contrat d’apprentissage est généralement plus long que celui de professionnalisation
    – le temps passé en entreprise est plus lourd avec le contrat de professionnalisation, mai en contre partie il est mieux payé

    Pour en savoir plus, dans la collection l’Etudiant :
    – Apprentissage, alternance : bien choisir sa formation
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  37. B. Magliulole 02 Jan 2016 à 15:43

    Réponse à Alain

    Les bacheliers professionnels sont de plus en plus nombreux à vouloir prolonger leurs études après le bac, et on les y encourage. Or, le secteur des BTS est de loin celui qu’ils réussissent le mieux. Il est donc logique qu’on les encourage à demander plutôt ce secteur d’études supérieures, et qu’on leur y réserve une bonne partie des places.

    Mais il ne faut pas pour autant croire que l’accès en première année de BTS est automatique. Cela reste sélectif (sur dossier), mais avec des chances accrues de pouvoir y accéder, et ce à la condition que le secteur professionnel du BTS demandé soit le même que celui du bac pro préparé

    Pour en savoir plus, dans la collection l’Etudiant :
    – 100 questions/réponses pour bien s’orienter
    – Bien choisir son BTS ou son DUT
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  38. maxle 06 Jan 2016 à 12:21

    Mon fils prépare en ce moment un bac pro commerce et voudrait entrer ensuite en IUT techniques de commercialisation. Son professeur principal lui dit qu’il aura plus de chances en BTS NRC (négociation et relations clients). Est-ce vrai ?

  39. B. Magliulole 08 Jan 2016 à 9:54

    Réponse à Max

    Rien ne vous interdit de vous porter candidat pour le DUT techniques de commercialisation, mais il est vrai que les IUT recrutent fort peu de bacheliers technologiques, alors que les BTS leur sont beaucoup plus accessibles.

    Conseil évident : frappez aux deux portes !

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Bien choisir son BTS ou son DUT
    – Pour quelles études êtes-vous fait ?
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    Et , dans la collection “Pour les nuls” : “APB pour le nuls”

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  40. yannickle 11 Jan 2016 à 13:09

    Comment fait-on pour quitter le lycée professionnel et se réorienter vers un bac général, alors que l’élève concerné est en classe de première pro ?

  41. B. Magliulole 12 Jan 2016 à 8:58

    Réponse à Yannick

    Autant c’est envisageable en fin de seconde pro, autant c’est compliqué en fin de première pro. Votre enfant est trop avancé pour pouvoir se réorienter en passant en terminale ou première technologique, et ne pourra pas passer dans une première ou terminale générale. Seul petit espoir de passage : vers la première rechnologique, mais vous excluez cette hypothèse.

    Maintenant, il reste la possibilité de demander à refaire une seconde générale, mais outre que c’est rarement accordé, ce serait un retour en arrière de deux ans. Le plus raisonnable est donc qu’il aille au bout de sa terminale pro

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – 100 questions/réponses pour bien s’orienter
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  42. Maxencele 12 Jan 2016 à 12:25

    Mon fils est en terminale pro restauration et ne souhaite pas s’arrêter dans ses études. Il est très attiré par le BTS hôtellerie-restauration option art culinaire et art de la table

    Est-ce qu’il peut espérer y entrer automatiquement s’il réussit son bac pro restauration ? Sinon, savez-vous en quoi consistent les épreuves de sélection ? Et auriez-vous un plan B en cas de non admission ?

  43. B. Magliulole 13 Jan 2016 à 10:30

    Réponse à Maxence

    Oui, votre fils peut parfaitement se porter candidat en vue d’entrer en première année de ce BTS, mais il n’y entrera pas automatiquement : cette filiere – comme tous les BTS – est sélective ( sur dossier).

    Le plan B consisterait à frapper à la porte d’écoles privées de restauration. Elles sont relativement nombreuses et coûteuses. Mais pourquoi pas ?

    Pour aller plus loin, dans la collection L’etudiant :
    – bien choisir son BTS ou son DUT
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  44. B. Magliulole 13 Jan 2016 à 10:38

    Réponse à Maxence

    Bon souvenir que cette conférence que je suis récemment venu faire dans votre lycée à St Brieuc.

    Si vous êtes certain de partir un an à l’étranger, vous n’avez en effet pas à vous préoccuper d’APB cette année. Il faudra le faire l’an prochain, dans la perspective de votre retour en France et de vote rentrée en première année de l’enseignement supérieur français.

    Mais si vous avez la moindre incertitude quand à vite départ à l’etranger, alors, par prudence, serait-il bon que vous procédiez malgré tout à vos pre inscriptions sur APB, quitte à y renoncer si votre départ pour Manchester est confirmé.

    Pour n’en savoir plus, dans la collection “Pour les nuls” : “APB pour les nuls”

    n’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno magliulo

  45. raymondle 13 Jan 2016 à 12:26

    Ma fille est en terminale pro esthétique-coiffure et voudrai se former au commerce. Est-ce envisageable après un tel bac pro ?
    Quelle(s) formation(s) conseillez-vous, sachant que nous n’avons pas les moyens de payer une école privée ?

  46. B. Magliulole 14 Jan 2016 à 15:58

    Réponse à Raymond

    Oui, c’est envisageable. Il faudrait pour cela qu’elle se fasse admettre (sélection à l’entrée sur dossier) en BTS NRC (négociation et relations clients) ou MUC (management des unités commerciales). Il existe aussi divers programmes “bachelors” mais comme vous écartez l’idée d’avoir à payer des droits de scolarité, je passe.

    Pour aller plus loin, dans la collection L’Etudiant :
    – Bien choisir son BTS ou DUT
    Par l’Internet : http://boutique.letuiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  47. mohamedle 15 Jan 2016 à 16:47

    Est-il vraiment impossible de passer de seconde générale à une première professionnelle, ainsi que me le dit mon professeur porincipal. ? Je veux faire commerce, et il me ndit que c’est mieux de faire STMG

  48. B. Magliulole 16 Jan 2016 à 9:51

    Reponse à mohamed

    Impossible non, difficile oui !

    Le passage en première pro est normalement nréservé aux élèves issus de seconde pro. Mais il existe des cas particuliers. Vous pouvez donc le demander, et c’est au conseil de classe d’en décider. Attendez vous, si vous avez le feu vert, à avoir un handicap à rattraper dans les enseignements professionnels (vous n’en aurez pas fait en seconde, contrairement aux élèves issus de seconde pro).

    Par contre ne négligez pas l’opportunité du bon compromis que représente en effet la première puis terminale STMG.Vous poureez ensuite faire des études professionnels dans le supérieur (du type BTS ou DUT).

    pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Pour quelles études êtes-vous fait ?
    – Que faire avec un bac technologique ?
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    n’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    bruno Magliulo

  49. victorle 17 Jan 2016 à 11:15

    Les profs du lycée pro de mon fils nous parlent beaucoup de prolonger les études en BTS. Dois-je comprendre que cela revient à dire qu’il ne faut pas aller vers le marché du travail après de tels bacs ?

  50. B. Magliulole 20 Jan 2016 à 16:38

    Réponse à Victor

    Tout élève de classe terminale pro a le choix (et le conserve) entre frapper à la porte du marché de l’emploi ou poursuivre ses études.

    Il est vrai que, très majoritairement, les bacheliers professionnels s’intéressent désormais aux poursuite d’études, et frappent prioritairement à la porte des BTS.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Bien choisir son BTS ou son IUT
    – Pour quelles études êtes-vous fait ?

    N’hésitez pas à me poser une autre quetion

    Bonne continuation

    Bruno magliuo

  51. Laurale 25 Jan 2016 à 12:28

    merci pour cet article fort intéressant

  52. B. Magliulole 25 Jan 2016 à 20:57

    Réponse à Laura

    Merci pour cette bonne appréciation de cet article

    Cordialement

    B. Magliulo

  53. Michelle 26 Jan 2016 à 18:10

    Quelle est la différence entre un BTS et un BTSA ?

  54. B. Magliulole 28 Jan 2016 à 8:18

    Réponse à Michel

    Un BTS A est un BTS agricole. Mais c’est le même type de formation que tous les BTS. Les établissements dans lesquels on prépare un BTS A sont liés au ministère de l’agriculture, alors que ceux qui préparent à un BTS sont en lien avec le ministère de l’éducation nationale.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Bien choisir son BTS ou DUT
    En librairie ou Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  55. maxle 28 Jan 2016 à 11:25

    Je suis en seconde pro commerce et je voudrais aller vers une première STMG. C’est possible ?

  56. B. Magliulole 30 Jan 2016 à 8:12

    Réponse à Max

    Vous avez parfaitement le droit de le demander, mais la décision appartiendra à votre conseil de classe. Une telle orientation n’est donc pas automatique. Elle va dépendre de votre bilan scolaire et de vos motivations.

    Conseil : demandez (si vous ne l’avez pas déjà fait) un entretien avec votre professeur principal AVANT LE CONSEIL DE CLASSE DU 2e TRIMESTRE.

    Et préparez votre argumentaire : pourquoi une telle demande de réorientation ? Qu’est-ce que le bac STMG a de mieux à vos yeux ?

    Apputez vous, pour préparer cet entretien, sur un livre de la collection L’Etudiant intitulé : “Que faire avec un bac technologique”. Vous y trouverez une présentation détaillée des quatre spécialités du bac STMG et les débouchés de ce bac
    Pour vous le procurer : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  57. rachidle 03 Feb 2016 à 10:36

    Mon fils est de nationalité algérienne mais nous habitons Toulon ou il est scolarisé en terminale STMG. Il voudrait faire ses étjudes supérieures en économlie à l’université de Toulon. Sommes-nous obligés de passer nous aussi par APB ?

    Par ailleurs, il a déposé un dossier de candidature pour une école de comemrce qui n’est pas sur APB. Que se passe-t-il dans ce cas par rapport à APB ?

  58. B. Magliulole 03 Feb 2016 à 18:37

    Réponse à Rachid

    TOUS les élèves de classe terminale , quelle que soit leur nationalité, sont concernés par la plateforme APB, dès lors qu’ils sollicitent leur admission dans une formation supérieure située en France.

    Mais certaines formations ne sont pas sur APB. Dans ce cas, il faut procéder conformément aux règles d’inscription propres à cette école de commerce, et je vous conseille de procéder en plus via APB à d’autres candidatures car je suppose que cette école de commerce est sélective, et donc qu’il y a risque de ne pas y être admis.

    Pour en savoir plus, dans la collection “Pour les nuls” : “APB pour les nuls”

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno magliulo

  59. maxle 04 Feb 2016 à 17:44

    Quelle différence entre un BTS et un BTSA ?

  60. B. Magliulole 05 Feb 2016 à 10:17

    Réponse à Max

    Un BTSA est un uBTS comme les autres, mais centre sur les activités agricoles et délivre Sioux le sceau du ministère chargé de l’agriculture.

    il existe une vingtaine de BTSA.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Bien choîsir son BTS ou son DUT
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me posée une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  61. Beatricele 18 Feb 2016 à 16:01

    Si mon fils entre en CAP, est-il certain de pouvoir passer ensuite en bac pro ?

  62. B. Magliulole 19 Feb 2016 à 7:42

    Réponse à Béatrice

    Certain : non ! Il faudra pour cela non seulement avoir réussi le CAP, mais avoir obtenu un avis favorable du conseil de classe et le feu vert d’une collision académique. Cela dépendra donc de la qualité de son parcours scolaire en cycle CAP.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudinat :
    – 100 questions/réponses pour bien s’orienter
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  63. raoulle 20 Feb 2016 à 10:50

    Mon fils est en première pro commerce et son prof principal nous a récemment dit que désormais, il existait des quotas de places réservées pour entrer en BTS après un bac pro.

    Est-ce vrai ? Et si oui, cela signifie-t-il que pour les bacs pros il n’y a plus de sélection à l’entrée des BTS ?

  64. B. Magliulole 21 Feb 2016 à 8:59

    REponse APB Raoul

    C’est vrai qu’il existe. Désormais une politique qui réserve des places en BTS pour les bacheliers professionnel, mais cela reste sélectif (sur dossier). Disons que ces bacheliers auront désormais moins de difficulté à y parvenir, mais que cela reste réserve aux bacheliers pris qui auront fait au lycée un parcours de qualité suffisante.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Bien choisir son BTS ou DUT
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  65. jean-louisle 23 Feb 2016 à 18:33

    Ma fille est en deuxième année de CAP commerce et voudrait entrer en préparation du bac pro commerce.

    Qui le décide ?

    Et si elle est autorisée à y aller, Est-ce pour une entrée directe en terminale pro ou faut-il commencer en première ?

  66. B. Magliulole 24 Feb 2016 à 7:33

    Réponse à Jean-Louis

    Ça commence par une demande de votre part, à faire connaître d’urgence au professeur principal. Cette demande sera examinée par le conseil de classe qui émettra un avis (favorable ou défavorable) lors de sa réunion de fin de troisième trimestre.

    Ensuite, le dossier est soumis à une commission académique qui va à nouveau examiner la demande, et à laquelle vous devrez faire connaître vos voeux d’affectation (quel(s) lycée(s) professionnel(s) ? C’est là que tout se joue.

    Outre avoir rapidement un entretien avec le professeur principal, vous devriez vous mettre à la recherche des adresses des lycees. Professionnels qui proposent la spécialité de bac pro que vous visez.

    Enfin, concernant votre dernière question, ce sera pour entrer éventuellement en première pro.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Parents d’élèves : vos droits
    – 100 questions/réponses pour bien s’orienter
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  67. maïkale 02 Mar 2016 à 16:36

    Est-ce que le passage de CAP (commerce) en première STMG est envisageable ou faut-il obligatoirement passer par un bac pro ?

    Et dans ce dernier ca, y a-t-il un examen ou concours ou est-ce automatique ?

  68. B. Magliulole 02 Mar 2016 à 18:58

    Réponse à Maïka

    De CAP à une classe de première STMG c’est inenvisageable. Trop de différences sur les contenus, méthodes et programmes. Ce que par contre vous pouvez envisager, c’est le passge en première professionnelle commerce.

    Cela ne se passe pas sur concours ni examen, mais sur dossier : il faudra avoir bien réussi votre parcours sur deux ans (et pas uniquement avoir réussi à décrocher le CAP). Concrètement, cela signifie qu’il faut au départ que vous fassiez connaitre votre candidature, et la soumettiez à votre conseil de classe qui doit émettre un avis.

    Ensuite, une commission académique examinera votre demande et prendra une décision finale qui n’est pas susceptible de recours en commission d’appel dans le cas ou elle n’aboutirait pas.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – 100 questions/réponses pour bien s’orienter
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  69. maxle 03 Mar 2016 à 6:49

    Je suis en terminale pro compta et on me dit que les bacheliers professionnels comptabilité sont prioritaires pour l’admission en BTS compta. Or, mon prof principal m’a dit que c’est quand même sélectif.

    Je ne comprend pas !

  70. B. Magliulole 09 Mar 2016 à 10:50

    Réponse à Max

    Prioritaires, ne veut pas dire “non sélectif”. Il est en effet décidé que pour l’admission en première année de BTS, on réserve des places plus nombreuses qu’auparavant aux bacheliers professionnels, mais ces derniers sont malgré tout plus nombreux à demander à s’y faire admettre qu’il n’y a de place, si bien qu’ils sont sélectionnés entre eux sur la base du dossier présentant leur parcours de formation au lycée professionnel. Autrement dit, un bachelier pro très moyen ne sera pas pris au seul prétexte qu’il est bachelier pro.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Bien choisir son BTS ou DUT
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  71. B. Magliulole 09 Mar 2016 à 10:57

    Nouvelle réponse à Max

    Je vous ai déjà répondu : cette question m’est parvenue deux fois**

    B. Magliulo

  72. Florentle 12 Mar 2016 à 14:57

    Mon fils est en deuxième année de CAP commerce et nous voulons qu’il passe en première professionnelle commerce.

    Je pensais que le passage de 2e année de CAP à une première pro est automatique, mais le professeur principal nous dit que non.

    QUi a raison ? Et si c’est le prof principal, qui décide ?

  73. B. Magliulole 13 Mar 2016 à 7:50

    Réponse à Florent

    Non, le passage de deuxieme annee de CaP à une classe de première pro n’est pas automatique. Il faut bien sûr reussir à se doter du diplôme de CAP, mais aussi recevoir un double avis favorable : du conseil de classe d’abord, d’une commission académique ensuite. Votre candidature part de l’établissement actuellement fréquenté.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – 100 questions/réponses pour bien s’orienter
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne con tinuation

    Bruno Magliulo

  74. marionle 14 Mar 2016 à 12:25

    Je suis élève en bac pro commerce et je voudrais préparer un diplôme d’esthéticienne dans une écoleprivée qui est hors APB. Par souci de précaution j’ai normalement demandé mon admission sur APB dans des BTS d’esthétique.

    Or, l’école privée me réclame une confirmation d’inscription avec chèque d’avance, alors que je suis obligée d’attendre le 8 juin pour répondre à mes candidatures APB.

    Je trouve ça anormal, d’autant que je suis menacée d’être rayée des listes si je ne le fais pas.

    Est-ce normal ?

  75. B. Magliulole 17 Mar 2016 à 7:52

    Réponse à Marion

    Est-ce normal ? non bien sûr. Mais ils ont le droit d’agir ainsi puisque leur statut privé hors contrat ne les oblige pas à suivre les règles qui existent dans les formations publiques ou privées sous contrat.

    Sachez que chaque Anne, plusieurs centaines d’élèves de terminale subissent ce genre de pression qui s’apparente à un chantage (vous confirmez de suite et payez une avance sur les droits de scolarité … Non remboursable si vous renoncez ensuite, sinon on vous rayé des listes). Moi j’aurais tendance à renoncer à ce genre d’établissement !

    En tous cas, ne renoncez pas à vos candidatures APB

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Bien choisir son école d’art
    – Bien choisir sa prepa artistique
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  76. maxle 18 Mar 2016 à 8:26

    Mon fils est en première année de CAP commerce. Ca se passe plutôt bien, si bien qu’il envisage (et nous avec lui) de demander son passage en première pro à la fin de la deuxième année de bac pro.

    Comment cela se passe-t-il ? Y a t il à réussir un examen ou concours, Est-ce sur le seul bilan scolaire ? Qui décide ?

    merci d’avance pour votre réponse

  77. B. Magliulole 18 Mar 2016 à 16:47

    Réponse à Max

    Le passage de CAP à première pro n’est pas un droit : cela est soumis à plusieurs conditions.

    Il faut d’abord obtenir un avis favorable du conseil de classe de votre actuel établissement, puis soumettre votre demande à une commission académique qui examinera le dossier de candidature et, en cas d’avis favorable, affectera le candidat.

    Pas de concours : c ´ est sur dossier que cela se fait, et bien sûr, il faut que ce dossier témoigne de resultats solides et réguliers.

    Pour en savoir plus, dans la collection l’Etudiant :
    – 100 questions/réponses pour bien s’orienter
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  78. marionle 25 Mar 2016 à 13:49

    ma fille est en CAP coiffure et voudrait prolonger en bac pro commerce. Est-ce possible ?

  79. B. Magliulole 25 Mar 2016 à 17:30

    Réponse à Marion

    Demander le passage de votre fille en première professionnelle est votre droit le plus absolu. Mais la réponse n’est pas garantie : elle suppose d’obtenir d’abord un avis favorable de votre conseil de classe, puis une réponse positive des responsables de la formation à laquelle vous demandez d’accéder.

    La difficulté pour vous viendra du changement de secteur professionnel de référence que vous visez en demandant à passer d’un CAP coiffure à un bac pro commerce. Il faudra soigner votre lettre et/ou entretien de motivation. Le reste dépendra de votre bilan scolaire et des appréciations de vos professeurs.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – 100 questions/réponses pour bien s’orienter
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  80. julienle 31 Mar 2016 à 12:33

    Vous avez fait à rennes une conférence dans mon lycée professionnel et avez à cette occasion évoqué le fait que désormais, les bacheliers professionnels sont prioritaires pour pouvoir accéder aux BTS. Mais vous avez également dit que cela n’est vrai qu’à la condition de demander un BTS du même secteur professionnel que le bac pro préparé.

    Or, je suis en première pro commerce et je voudrai entrer dans un an en BTS comptable. Ais-je mes chances ?

  81. B. Magliulole 01 Apr 2016 à 7:43

    Réponse à Julien

    Les bacheliers professionnels sont en effet prioritaires pour l’accès en première annee de BTS, mais cela ne veut pas dire que tous les candidats y sont accueillis : colle il y a plus de bacheliers pris candidats que de places, et que malgré tout on continue de recruter une minorité de bacheliers technologiquesvetvgeberaux, il y a sélection à l’entrée (sur dossier).

    De plus, en effet, cette règle de priorité ne joue que si le BTS demandé est du même secteur professionnel que le bac pro préparé. Pour vous qui êtes en bac pro commerce, une demande de réorientation vers un BTS comptable (CGO : comptabilité et gestion des organisations)ne vous rend pas bénéficiaire de cette règle de priorité.

    Cependant, vous avez parfaitement le droit de vous porter candidat pour ce BTS, sachant que vos chances d’y être admis sont diminuées (sauf si vous avez un vrai bon bilan scolaire), vous aurez intérêt à demander également un BTS commerce (MUC ou NRC).

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Pour quelles études êtes-vous fait ?
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    Et, dans la collection “Pour les nuls” : “APB pour les nuls”

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  82. Raymondle 08 Apr 2016 à 14:59

    Est-il vrai qu’après le bac pro on peut entrer en BTS automatiquement ?

  83. B. Magliulole 09 Apr 2016 à 7:15

    Réponse à Raymond

    Automatiquement non, mais plus aisément qu’auparavant oui.

    Je m’explique : depuis quelques temps, le Ministère de l’Education nationale organise une “politique de places réservées aux bacheliers professionnels” pour l’admission en filière STS. Concrètement, cela signifie que parmi les admis, il doit désormais y avoir un quota de places qui leur soient réservées. Mais sur ce quota, il y a plus de candidats bacheliers professionnels que de places, et donc la filiere reste sélective, mais moins qu’auparavant pour les bacheliers professionnels.

    Condition double pour espérer s’y faire admettre en bénéficiant de ce quota : 1) demander à préparer un BTS conforme à la spécialité du bac pro prépare , 2) avoir un bon dossier scolaire sur le parcours première/terminale (la sélection se fait sur dossier)

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Bien choisir son BTS ou son DUT
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  84. Annickle 15 Apr 2016 à 17:02

    Je suis en première pro commerce et je voudrais faire des études supérieures en BTS ou DUT commerce. Mon professeur principal me dit que le BTS est mieux. Mais ai-je le droit de demander l’IUT ?

  85. B. Magliulole 16 Apr 2016 à 5:54

    Réponse à Annick

    Votre professeur principal a raison car :

    – les BTS recrutent plus fréquemment les bacheliers professionnels que les IUT, ceci parce qu’on leur y réserve
    une grande partie des places disponibles
    – le nombre des places à prendre y est nettement plus important
    – les BTS sont plus spécialisés que les DUT et de çe fait, conviennent mieux aux bacheliers professionnels (ainsi, par exemple, vous avez le choix ent 4 BTS coller ci aux – Management des unités commerciales, négociation ET RELATIONS clients, commerce international et technico-commercial – alors qu’il n’existe qu’un seul DUT très polyvalent : techniques de commercialisation.
    – Et surtout, il résulte du point précédent que les taux des REUSSITE des bacheliers professionnels sont nettement supérieurs en BTS qu’en IUT

    POUR EN SAVOIR PLUS, dans la collection L’Etudiant :
    -Bien choisir son BTS ou son DUT
    -Pour quelles études êtes-vous fait ?
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  86. Léole 20 Apr 2016 à 8:48

    Mon fils est en première professionnelle et commence déjà à réfléchir à son orientation post bac. Pensez-vous qu’il soit raisonnable qu’il s’inscrire en fac de droit, sachant qu’il prépare actuellement un bac pro commerce ? Si non, existe-t-il des formations plus professionnelles de type BTS/DUT mais dans le secteur juridique, et si oui, lesquelles ? Enfin, existe-t-il des passerelles qui permettent, après de tels diplômes professionnels, de rejoindra la fac de droit ?

  87. B. Magliulole 21 Apr 2016 à 7:24

    Réponse à Léo

    Les résultats globaux obtenus par les bacheliers professIonnels qui s’engagent en premier cycle licence en général, en licence de droit en particulier, sont très médiocres : 4% d’entre eux seulement parviennent à se doter d’un diplôme de licence.

    Leurs résultats sont nettement supérieurs en BTS notariat ou en DUT carrières juridiques, mais ces formations professionnelles sont sélectives (tout particulièrement le DUT carrières juridiques), sî bien que beaucoup de bacheliers prof essionnelels se rabattent vers la à licence en second Voeu, faute d’avoir été admis en BTS ou DUT. La sélection se fait sur dossier : il faudra affich un très bon parcours en première et terminale.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Reussir ses études de droit
    – Pour quelles études êtes-vous fait ?
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  88. Lucienle 23 Apr 2016 à 8:26

    Mon fils est en première pro commerce dans un lycée privé sous contrat de Poitiers ou vous êtes venu faire une conférence sur le post bac : le lycée St Jacques de Compostelle.

    A l’occasion de votre conférence, vous avez dit qu’il existe quelques classes préparatoires aux grandes écoles de commerce réservées aux très bons bacheliers professionnels. Or, c’est le cas de mon fils qui a plus de 14/20 de moyenne à ce jour, en terminale, et avait 15/20 en première. Vous avez ajouté que l’une de ces classes préparatoires est située à Niort, tout près de chez nous.

    Pourriez vous nous en communiquer l’adresse ?

    Merci d ‘avance

  89. B. Magliulole 24 Apr 2016 à 9:11

    Réponse à Lucien

    Le lycée que vous évoquez est nommé “La Venise Verte”. Il est en effet situé à Niort. Vous trouverez tous les renseignements sur cette prepa pour bacheliers pris sur le site du lycée. Ne ratez pas leurs futures journées portes ouvertes.

    Pour en savoir plus, dans la collection l’Etudiant. :

    – Bien choisir sa classe préparatoire
    – Pour quelles études êtes-vous fait ?
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  90. mahmoudle 01 May 2016 à 15:27

    Je suis en première pro commerce et je pense qu’après mon bac, l’an prochain, je demanderai à entrer dans une école de commerce.

    Or, mon prof principal m’a dit que les concours d’entrée dans ces écoles sont très difficiles, et que les bacheliers professionnels le réussissent mal. Il me conseille donc de commencer par un BTS management commercial et de demander l’école de commerce après le BTS

    Qu’en pensez-vous ?

  91. B. Magliulole 02 May 2016 à 7:03

    Réponse à Mahmoud

    Il existe deux types d’écoles de commerce :

    1) Celles qui recrutent “post bac”, donc sur concours se déroulant au printemps de votre classe terminale, avec, en cas de réussite, une entrée immédiate, “dans la foulée du bac”

    2) celles qui recrutent principalement à bac + 2, c’est-a- dire Apres une classe préparatoire, mais aussi Apres un DUT ou BTS

    Or, en effet, les concours niveau bac sont tres difficiles à reussir pour un bachelier professionnel, car ils sont composés d’épreuves portant sur les programmes d’enseignement des filières générales de lycée. Il en résulte que les bacheliers professionnels y sont tres rarement reçus. Par contre, sî vous passez par une filiere.e BTS, vos chances augmentEnt fortement car le BTS est plus facile à reussir pour un bachelier professionnel, et le concours d’accès en école de commerce qui se présentera à bac + 2 sera certes difficile, mais moins que celui d’entrée en première annee post bac.

    Autrement dit, votre professeur principal a raison.

    J’ajoute que le passage par un BTS présente l’avantage de sécurité.iser votre parcours d’études supérieures, car meme sî vous ne réussissez pas le concours d’entrée en école de commerce à bac + 2, vous aurez réussi à vous doter du BTS.

    Pour en savoir plus , dans la collection L’Etudiant :
    – Bien choisir son école de commerce
    – Bien choisir son BTS ou Son DUT
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  92. Maximele 05 May 2016 à 10:00

    Mon fils est en première pro commerce, et son professeur principal lui a dit que pour entrer en BTS commerce, désormais, les bacheliers professionnels sont prioritaires.

    Est-ce que ca veut dire qu’ils y sont admis automatiquement ?

  93. B. Magliulole 05 May 2016 à 20:19

    Réponse à Maxime

    Automatiquement : non. Mais il est vrai que l’on réserve environ 30% des places de première année de BTS aux Bacheliers professionnels. Cependant, le principe de la sélection sur dossier demeure, les bacheliers professionnels candidats étant plus nombreux que le nombre des places proposées.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – 100 questions/réponses pour bien s’orienter
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  94. Catherinele 06 May 2016 à 8:57

    Ma fille est en première professionnelle secrétariat et voudrait se réorienter vers une terminale pro commerce.

    Est-ce possible ?

    Le professeur principal nous dit que non.

  95. B. Magliulole 07 May 2016 à 6:46

    Réponse à Catherine

    La filiere secondaire professionnelle est spécialisée dès la classe de seconde, tout particulièrement en ce qui concerne les enseignements professionnels (cours, stages…), et certains enseignements généraux. Dès lors, il existe une certaine souplesse pour se reorienter lors du passage de seconde a première, mais pas lors du passage de première en terminale.

    Le plus simple pour votre fille est qu’elle aille au bout de son bac pro secrétariat, et qu’elle se porte candidate pour Enrer ensuite en BTS commercial.

    Pour en savoir plus, dans la collectIon L’Etudiant :
    – 100 questions/réponses pour bien s’orienter
    – Pour quelles études êtes-vous fait ?
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  96. remyle 16 May 2016 à 11:30

    Mon fils est en première pro commerce au lycée St Jacques DE Compostelle à Poitiers, et il y obtient d’excellents résultats

    Son professeur principal lui a dit qu’il est possible, après un tel bac, d’entrer en classe préparatoire réservée aux bacheliers pros. Il a ajouté qu’il existe une telle classe préparatoire au lycée de la Venise Verte à Niort, assez proche de chez nous qui vivons a Poitiers.

    Pourriez-vous nous en dire plus , ou nous signaler un site sur lequel nous pourrions nous renseigner ?

    Merci d ‘avance

  97. B. Magliulole 17 May 2016 à 10:28

    Réponse à Rémy

    Il existe en effet un tout petit nombre de clases préparatoires aux grandes écoles de commerce strictement réservées aux bacheliers professionnels tertiaires, et ça tombe bien : l’une des trois est située en effet au lycée public “La Venise Verte” de Niort.

    Caractéristique de ces prépas : elles se déroulent en trois années au lieu de deux pour celles réservées aux bacheliers généraux ou technologiques.

    Pour vous renseigner, le mieux est de vous connecter sur le site de ce lycée : http://etab.ac-poitiers.fr/lyc-venise-verte-niort.fr Sur la gauche de la page d’ouverture de ce site, vous cliquez sur la rubrique “Nos formations post bac”, puis sur la sous rubrique “CPGE économique et commerciale voie professionnelle”

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Pour quelles études êtes-vous fait ?
    – Bien choisir sa classe préparatoire
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  98. mamoule 20 May 2016 à 9:55

    Est-il vrai qu’en fin de seconde pro on peut demander à etre réorienté vers une v oie technologique ? Mon fils est en seconde commerce et voudrait entrer en première STMG.

    Je précise que cette formation STMG n’existe pas dans son actuel lycée qui ne fait que du pro.

  99. B. Magliulole 21 May 2016 à 6:58

    Réponse à Mamou

    Oui , mais ce n’est pas automatique : il vous faut pour cela un double avis favorable, de votre actuel conseil de classe d’abord, d’un lycée d’accueil d’autre part.

    Autrement dit, vous devez commencer par en parler avec le professeur principal, puis , selon que votre lycée futur soit public ou privé sous contrat :

    1) contacter les services du rectorat de votre academie une fois que le conseil de classe aura émis un avis favorable si c’est pour aller vers un lycée public
    2) démarcher directement auprès de la direction d’un lycée proposant la filiere STMG s’il est privé sous contrat.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Parents d’élèves : vos droits
    – 100 questions/réponses pour bien s’orienter
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  100. Mariale 22 May 2016 à 9:47

    Ma fille va entrer en terminale pro commerce et voudrait préparer ensuite un BTS NRC . Est-il vrai que les bacheliers professionnels y sont désormais prioritaires ? Est-ce que cela veut dire qu’ils ne sont pas sélectionnés ?

  101. B. Magliulole 22 May 2016 à 10:32

    Réponse à Maria

    Oui, il est vrai que chaque lycée proposant une formation à un BTS doit désormais réserver un quota de places aux bacheliers professionnels, mais à la condition que le BTS demande soit du même secteur professionnel que le bac pro prépare.

    Cela ne veut pas pour autant dire qu’il n’y a pas de sélection à l’entrée , simplement, les bacheliers professionnels sont sélectionnés (sur dossier) entre eux, et dans la limite du quota de places qui leur est réservé.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – 100 questions/réponses pour bien s’orienter
    – Bien choisir son BTS ou DUT
    Par l’Internet : http://boutiques étudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bruno Magliulo

  102. mariole 22 Sep 2016 à 15:03

    Mon fils a fait sa rentrée en seconde pro commerce et ça ne lui plait pas du tout. Est-il possible de demander à ce qu’il retourne en troisième afin d’obtenir la seconde générale dans un an ?

  103. B. Magliulole 22 Sep 2016 à 15:14

    réponse à Mario

    Ce n’est pas inenvisageable, mais c’est à vous de trouver le collège qui pourrait accepter d’accéder à une telle demande. Ce sera peut être plus simple du côté de son ancien collège. Sachez que la souplesse est plus grande du côté des établissements privés sous contrat, mais ce qui va sans doute rendre la chose très difficile est que les classes de troisième sont fréquemment surchargées, et n’offrent donc guère de places vacantes, sauf dans les petites villes.

    Bon courage et bonne chance

    Bruno Magliulo

  104. annickle 26 Sep 2016 à 15:13

    Je suis en terminale pro commerce à Poitiers et j’ai entendu parler d’une clase préparatoire aux grandes écoles de commerce réservée aux bacheliers pros, qui serait située au lycée de Niort. Pouvez vous m’en dire plus ?

  105. B. Magliulole 26 Sep 2016 à 16:59

    Reponse A Annick

    Oui, une petite poignée de lycées proposent A de bons bacheliers professionnels une classe préparatoire aux grandes écoles de commerce, adaptée au public ” bacheliers pros@. C’est le cas du lycée de la Venise verte à Niort.pour tout savoir sur cette formation : journées portes ouvertes,neige du lycée de la Venise verte, CIO le plus proche, votre professeur principal,etC.

    Attention : l’admission à cette classe préparatoire,que vous devrez éventuellement exprimer sur la plateforme APB, est sélective (sur dossier premiere/terminale). C’est un très beau tremplin .

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  106. michelle 03 Oct 2016 à 10:11

    Mon fils est actuellement en terminale pro commerce et veut poursuivre ses études après le bac. Il hésite entre un BTS ou un IUT. Quelles différences ?

  107. B. Magliulole 03 Oct 2016 à 10:23

    Réponse à Michel

    Ces deux formations sont sélectives (sur dossier), professionnelles et d’une durée normale de deux ans. Toutes deux permettent, à leur issue, de choisir entre le monde du travail ou la poursuite des études. Voilà pour les points communs.

    Différences :

    1° Les IUT sont des établissements universitaires, les BTS se préparent en lycées
    2° Les BTS sont pour la plupart plus spécialisés, les DUT étant nettement plus polyvalents
    3° Les probabilités de poursuite des études sont plus fortes après un DUT qu’après un BTS
    4° L’évaluation des étudiants se fait sur examen final à jury national pour les BTS, sur contrôle en cours de formation pour les DUT
    5° En moyenne, la sélection à l’entrée est plus forte en IUT qu’en BTS

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Bien choisir son BTS ou DUT
    – Pour quelles études êtes-vous fait ?
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  108. Magalile 09 Oct 2016 à 7:39

    Ma fille est en terminale pri commerce et voudrait faire des etudes superieures de droit. Mais tout le monde nous dit que pour une bachelière pro, c’est l’échec garanti. Or, elle est plutot bonne (13/20 de moyenne) et tre motivée. Que devons-nous en penser ?

  109. B. Magliulole 09 Oct 2016 à 8:08

    Reponse A Magali

    échec garanti non, mais faible probabilité oui. Les bacheliers professionnels qui entent en droit ne sont que 3% A Reussir A se doter de la licence de droit, contre 20% des bacheliers technologiques et 64% des bacheliers généraux. Les chances sont donc tres minces. Mais le droit de demander à y entrer est absolu.

    Demandez conseil au professeur principal de votre fille, et allez aux journées portes ouvertes de la fac de droit pour en discuter sur place

    Pour en savoir plus,B dans la collection L’Etudiant :
    – Pour quelles etudes êtes-vous fait ?
    En librairie ou par l’Internet : http://boutique.letUdiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  110. magalile 14 Oct 2016 à 6:37

    Ma fille est en première pro commerce et et très attirée par les études de droit à l’université. Son professeur principal le lui déconseille, disant que les bachelier pros ne réussissent pas en faculté. QU’en pensez vous ?

  111. B. Magliulole 14 Oct 2016 à 19:42

    Reponse A Magali

    Les bacheliers pris qui entrent en licence de droit ne sont en moyenne que 4% à parvenir à se doter de la licence de droit(c’est le cas de 20 % des bacheliers technologiques et 60% des bacheliers généraux.

    Le risque d’échec est donc très important, ce qui explique les propos exprimés par votre prnofes debut principal. ¨

    Faut-il pour cela renoncer ? Pas forcément. La bonne question à se pose est celle de savoir si vitre fille ser porteuse des pre requis attendus et nécessaire pour pouvoir reussir. Et sî vous estimez que oui, alors pourquoi pas?.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – Bien choisir sa formation A l’université
    Par l’Internet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

  112. maïtéle 31 Oct 2016 à 12:35

    Est-il vrai que les bacheliers professionnels bénéficient d’un droit d’accès automatique en première année de BTS ? Cela a été dit à notre fille, qui prépare un bac pro secrétariat, et désire entrer en BTS assistant de manager

    Maïté

  113. B. Magliulole 01 Nov 2016 à 12:32

    Reponse a Maite

    Les bacheliers pros bénéficient d’un quota de places réservées tres favorable, mais ce n’est pas un “droit d’accès automatique” car les admissions en première année de BTS sont toujours sélectives (sur dossier).

    Vous avez donc intérêt, sur APB, A classer plusieurs demandes afin d’augmenter vos chances de la voir admise.

    Pour en savoir plus, dans la collection L’Etudiant :
    – bien choisir son BTS ou DUT
    Par l’intérnet : http://boutique.letudiant.fr

    N’hésitez pas à me poser une autre question

    Bonne continuation

    Bruno Magliulo

Trackback URI | RSS : Commentaires

Laisser une réponse